HabitantEs, militantEs autonomes ou pacifistes, environ 500 personnes ont répondu à l'appel. Les premières grenades lacrymogènes ont fusé alors que le cortège s'approchait de la forêt. Après environ une heure de confrontation, les quelques 70 Gardes Mobiles se sont retirés. Les opposantEs à Cigéo ont installé une cuisine collective dans la forêt et un préau à été construit. Je me suis attachée aves d'autres à inspecter les grands arbres dans l'idée de les occuper. J'ai passé une nuit tranquille à la cime d'un arbre, regrettant de ne pouvoir rester qu'un week end et espérant que d'autres auront le temps et la motivation de prendre la relève. Nous avons en tout cas préparé le terrain pour rendre une telle occupation possible si l'occasion se présente. En bas, les occupantEs ont vécu au rythme des interventions arbitraires de la police avec son bulldozer et des Lacrymogènes ainsi que du service de sécurité de l'ANDRA qui n'a pas hésité à attaquer les militantEs assis devant une barricade au manche de pioche ! Il y a eu des blessés et des arrestations de militantEs.


Les opposantEs à Cigéo ont malgré les violences policières et de l'ANDRA atteint leur objectif de réoccupation. L'occupation n'est cependant par permanente, beaucoup de personnes étant venues pour le week-end. En dehors du week-end, les militantEs ne sont pas assez nombreux pour faire face à la violence de l'Etat. Il est cependant possible d'agir et de rejoindre la résistance. Il y a de la place pour les militantEs de passage ou dans la durée à  Maison de la résistance à la poubelle nucléaire BZL ainsi qu'à l'ancienne gare de Lunéville où a eu lieu le camp vmc l'an passé. Les premières actions ont eu lieu suite au week-end de réoccupation. Des entreprises impliquées dans les travaux pour  Cigéo ont eu la visite de militantEs: Tags, tas de merde (biodégradables au contraire des déchets nucléaires), blocage. Ce week-end, ce sont les naturalistes qui, en compagnie d'un avocat, ont commencé l'inventaire des espèces protégées présentes dans la forêt de Mandres-en-Barrois. Des plaintes ont de plus été déposées (ou vont l'être) devant les tribunaux: plainte contre l'échange douteux de la forêt de Mandres-en-Barrois avec l'ANDRA orchestré par le maire lors d'un conseil municipal à 6 h du matin l'été dernier – échange qui a maintenant permis à l'ANDRA de prendre possession de la forêt et de démarrer les travaux, plainte contre déforestation illégale qui enfreint au code de l'environnement, plainte contre la construction du mur sans demande préalable de permis de construire, plainte contre le démarrage des travaux avant même le vote des travaux, etc.

La lutte contre la poubelle nucléaire continue ! Un grand rassemblement doit avoir lieu le week-end du 12 - 14 août.

Les infos quasi en temps réel sont disponibles sur le site de vmc. Différentes initiatives et associations proposent de plus une documentation approfondie sur le projet de poubelle nucléaire Cigéo et la lutte contre celui-ci.

Voici quelques sites pour plus d'informations :

site vmc avec fil d'infos ; bzl ; bure stop ; sdn ;