Suite à plusieurs réunions de l’assemblée anti-nucléaire grand tEst, nous proposons de mener une campagne d’action d’une année intitulée « Bure 365 ». Les objectifs principaux sont de faire connaître la lutte contre l’enfouissement des déchets radioactif (le projet CIGEO), le nucléaire et son monde et d’étendre cette lutte au niveau national et international.

L’enfouissement est présenté comme LA solution au problème des déchets, alors qu’il ne vise qu’au renouvellement du parc nucléaire français, ainsi qu’à l’exportation de ce modèle sur le marché mondial de la pseudo-gestion des déchets nucléaires… L’enfouissement, par son irréversibilité, c’est confisquer toute possibilité à la communauté humaine de demain de se saisir de ce problème.

Nous ne voulons pas proposer d’alternative à l’enfouissement tant que la production des déchets n’est pas stoppée définitivement ! Proposer une alternative reviendrait à travailler bénévolement pour les nucléocrates. Il n’en est évidemment pas question ! Nous savons qu’il n’existe actuellement aucune solution pour gérer les déchets nucléaires. Qui peut prétendre pouvoir gérer des déchets dont les radiations sont mortelles pour une durée égale à dix fois l’Histoire de l’humanité ?
La seule perspective souhaitable est l’arrêt du nucléaire et donc, de la production de déchets. Empêcher la réalisation du projet CIGEO, c’est empêcher l’Etat de “gérer” le problème des déchets radioactifs qui s’accumulent tous les jours, dans les cadres qui sont légalisés. Bloquer CIGEO c’est désamorcer la machine atomique et forcer l’arrêt du nucléaire en France.

Notre objectif est que, partout, des groupes s’emparent de cet appel et organisent le plus d’actions possibles pendant un an. L’idée est d’agir de manière décentralisée, dans des espaces inattendus, avec notre propre calendrier, là où leurs règles du jeu n’existent plus.
Cette campagne est solidaire de tout type d’actions, basée sur la complémentarité des pratiques : désobéissance civile, actions publiques, actions directes, actions juridiques… La seule limite est de ne pas atteindre à l’intégrité physique des personnes.

Notre lutte n’est pas réversible ! CIGEO va se faire enfouir !

Envoyez nous vos communiqués et projets d’actions sur la boîte mail nocigeo(at)riseup(.)net, ils seront relayés directement sur nocigeo.noblogs.org

Appel à télécharger: appel bure365

QUELQUES IDEES EN VRAC…

*Maîtrise d’oeuvre d’ingénierie technique confiée à Gaiya (Technip/Ingerop) avec les sociétés : *
- Astrium pour les installations nucléaires de surface (52,7 M€), Cette société Astrium a des locaux à Toulouse, près de Bordeaux, dans les Yvelines, à Paris et aux Mureaux.
bourse.lesechos.fr/infos-conseils-bours…
- Tractebel Engineering France pour les installations souterraines (52,2 M€),
- Cegelec pour les procédés techniques de transfert et de manutention des colis de déchets (21,7 M€)
- SNC Lavalin (6,8 M€) pour les installations conventionnelles de surface. www.usinenouvelle.com/article/snc-laval…

*ANDRA *

*Est déjà implantée : *

Siège social (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs)
Parc de la Croix Blanche 1-7 rue Jean Monnet
92298 Châtenay-Malabry

Centre de Meuse/Haute-Marne
Service Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences
Gersende KASTENDEUCH
RD 960
55290 BURE

Centre de stockage de la Manche
BP 807 – ZI de Digulleville
50448 Beaumont-Hague

Centre de stockage de l’Aube
BP 7
10200 SOULAINES-DHUYS

Centre industriel de regroupement, d’entreposage et de stockage
RD 960
10500 MORVILLIERS

* l’Andra projette de s’implanter à côté de la gare TGV*. L’agence va construire
un bâtiment de 500 m à côté de la gare TGV où seront installés des
bureaux et des salles de réunion. « Cela a été adopté lors du
dernier conseil d’administration.